Erasmus+

STAGES BTS A L’INTERNATIONAL

Le Lycée Fulbert a obtenu en 2020 la Charte Erasmus+ de l’Enseignement Supérieur.

Cette charte permet aux étudiants de STS d’effectuer un stage en entreprise dans l’un des 27 États membres de l’ Union Européenne ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein, en Norvège, en Suisse, en Croatie et en Turquie.

La bourse accordée par l’Union Européenne est de 500 euros mensuels (un montant variable selon la destination), les boursiers pouvant prétendre à un complément.

Le stage doit être de 2 mois minimum.

Les cursus de BTS comportent deux stages, l’un en première année, l’autre à la fin de la deuxième année. Or, le stage de première comme de deuxième année peut être fait à l’étranger.

Les étudiants ne sont, bien sûr, pas obligés de parler la langue du pays. La langue de communication sera l’anglais. Un soutien linguistique est offert aux étudiants qui le souhaitent.

Les étudiants partants sont accompagnés par leurs enseignants avant et pendant leur stage, mais aussi à leur retour, dans le cadre de la valorisation de leur expérience à l’étranger.

Cette période de mobilité leur permet de revenir forts d’une expérience réussie, d’avoir envie de repartir, d’être plus compétitifs sur le marché de l’emploi, grâce à une réelle valeur ajoutée, d’apprendre des techniques professionnelles innovantes ainsi que des méthodologies de travail différentes et de savoir les intégrer pour une meilleure efficacité.

Une réunion de retour est systématiquement organisée pour dresser le bilan des stages et pour permettre à de potentiels futurs partants de mieux saisir l’importance de cette merveilleuse opportunité.

Témoignage d’une étudiante :

https://audiovisual.ec.europa.eu/en/video/I-112400

Pour trouver un stage à l’international :

https://erasmusintern.org/


Le populisme en Europe

Dans le cadre d’un projet Erasmus+ sur le thème du populisme en Europe, des élèves du lycée Fulbert ont accueilli des élèves grecs, italiens et suédois du 13 au 17 décembre dernier. Les Nord Macédoniens n’ont malheureusement pas été autorisés à voyager. 
Les élèves des 4 pays ont analysé des discours politiques populistes et réfléchi aux menaces que le populisme représente pour le respect des droits de l’homme.Les échanges ont été très constructifs. Ils se poursuivront fin mars 2022 chez les partenaires grecs à Thèbes.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet